Cerf-Volant éolien

Principe de fonctionnement :

Le modèle cerf-volant, développé par l'entreprise Kite Gen est un peu différent des autres, une voile est reliée à deux treuils contrôlés par ordinateur et reliés à des générateurs. Le principe est le même que le celui du yo-yo, sauf qu’il s’agit ici d’utiliser la force de traction d’une aile pour alimenter un générateur électrique. Une fois que le cerf-volant est lancé et stabilisé, les treuils commencent à se dévider. Le câble s’embobine au niveau des attaches, faisant ainsi tourner les générateurs. Une fois le câble presque entièrement déroulé, les treuils se remettent en action, en sens inverse cette fois pour ramener le cerf-volant à sa position initiale. Ce système peut aussi servir à tracter les bateaux ou d'autres véhicules.

Autre application du Cerf-Volant
Autre application du Cerf-Volant

Rendement / Implantation de l'éolienne :

- On peut déployer ce cerf-volant éolien quasiment n'importe où, même en mer ! Etant donné qu'il n'agit pas comme les éoliennes classiques, il aurait besoin de peu de vent pour monter en altitude et arriver à plus de 1000m, où les vents sont plus forts et plus constants.


- Cette éolienne sera très rentable. On estime ses pertes d'énergie à 12% de l'énergie qu'elle peut produire. C'est donc mieux que les éoliennes classiques qui, au mieux, perdent environ 35% de leur énergie produite. Les chercheurs, pour perdre le moins d'énergie possible, veulent en ajustant la position du cerf-volant afin de réduire sa force de traction lorsqu'il est ramené au sol et en tirant avantage de certaines irrégularités du vent réduire l'écart entre énergie produite et énergie disponible à la revente ou utilisation.

 

- Lors de précédents tests, les chercheurs ont fait voler un cerf-volant de 10 m2 capable de générer 3 kW d’électricité. L'automatisation de ce cerf-volant depuis le sol pourrait avec un cerf-volant de 20 m2 permettre de produire 20 kW.

Du fait de sa faible perte sur l'énergie produite et la facilité de production de ce système, les ingénieurs prévoient un coût record de production d'énergie de 0.006€ le kilowattheure (kWh).

Cerf-Volant éolien
Cerf-Volant éolien

Avantages / Inconvénients :

- Avantages :

     - ce système éolien est très facile à déployer et à transporter,

     - la construction de ce sytème est très simple, on peut alors penser que son coût sera plus faible que pour la construction d'une éolienne classique,

     - pas d'impact néfaste sur l'environnement proche de cette éolienne (car elle se situe en hauteur),

     - il y a peu de pertes sur l'énergie totale produite, on peut revendre 88% maximum de l'énergie produite (alors qu'avec des éoliennes classiques c'est maximum 65% de l'énergie produite),

     - le coût de revente du kilowatt/heure n'est estimé qu'à 0.006€ ce qui, aujourd'hui, est impensable car le prix de revente du kWh sur une éolienne classique en ce moment est de 0.305€ à 0.838€. On peut imaginer alors que EDF, grâce à ce faible coût d'électricité pourra acheter avec le même budget plus d'électricité à ces systèmes de cerf-volant éoliens et ainsi redistribuer à moins cher l'électricité aux logements ou infrastructures.

 

- Inconvénients :

Ce système éolien présente de gros inconvénients :

     - le lancement du cerf-volant : on ne sait pas encore comment peut se faire ce lancement avec des cerf-volants de grande taille. Le vent soufflant au sol, selon les zones, ne suffirait pas à l'envoyer dans les airs. De plus, le fait de trouver un moyen de lancer le cerf-volant est trop compliqué car ses voiles ne sont pas dures, et ça entrainerait d'autres pertes d'énergie,

     - le contrôle du cerf-volant dans les airs pour lui faire décrire un huit ou un cercle sera très difficile à haute altitude. Il faudrait que le système de contrôle soit proche des ailes, en altitude donc, pour pouvoir contrôler celles-ci,

     - il faut déployer ce cerf-volant dans des zones où l'espace aérien n'est pas utilisé pour des vols civils ou militaires.