Calcul de l'énergie produite par les éoliennes :

La puissance maximale que peut produire une éolienne classique ou d'autre type est impossible à atteindre, ce n'est qu'une puissance théorique. Même si on se place dans des conditions optimales de production d'énergie (vent fort et constant, bon entretien de l'éolienne, bonne position de l'éolienne, etc...) on ne peut jamais atteindre cette production maximale car il y a toujours des pertes d'énergie. 

 

Éoliennes classiques :

Pour les éoliennes classiques, il y a une perte d'énergie variant de 35 à 40% pour des éoliennes industrielles jusqu'à 50 à 70% pour des éoliennes commerciales ! Il y a donc une perte énorme d'énergie, puisque les éoliennes industrielles ne peuvent fournir que 60 à 65% de leur puissance théorique maximale et les éoliennes commerciales que 30 à 50%.

Pour calculer l'énergie électrique que peut fournir une éolienne classique de telle envergure avec telle force de vent, il faut appliquer la Formule de Betz :

   P = 0.37 x S x v³                            

(P correspond à la production électrique que peut fournir l'éolienne classique (et est en Watts), S correspond à la surface qui balaye le vent (en m²) et v à la vitesse du vent (m/s)).

Dans cette formule de Betz, le rendement de l'éolienne est à 62% (à cause des pertes).

 

Exemple : Une éolienne classique ayant des pales balayant une superficie de 10m² avec un vent de 4m/s. (Très petite éolienne, avec peu de vent)

   P = 0.37 x 10 x 4³ = 236,8 Watts

 

Autres types d'éoliennes :

Aujourd'hui, on ne peut faire qu'une approche empirique des résultats obtenus. Il n'existe pas de relation qui permet de calculer le rendement d'une éolienne d'un type autre qu'une éolienne classique, on ne peut donc se fier qu'aux résultats obtenus lors des essais.

L'unique donnée qu'on a pu trouver sur les productions d'énergie par les nouveaux types d'éoliennes est la suivante : l'Université polytechnique de Turin a fabriqué le modèle du Cerf-Volant éolien, celui-ci faisant 10m² d'envergure et exposé à un vent de 4m/s a pu générer une moyenne de 2500W. 

Pour les modèles Makani Power et Magenn Rotor System, nous n'avons pas trouvé de données concrètes de production d'énergie lors des différents essais.